Nous avons regarde les premieres annees d’Adolf Hitler, lorsque le futur Fuhrer voulait etre le plus grand artiste du monde, mais a fini par etre frustre et tres, tres en colere. Finalement, on le sait, son ambition a opte pour d’autres voies.

Jeune hitlerien

Teenage Hitler etait un mauvais etudiant. En 1904, a l’age de 16 ans, l’echec scolaire frappe a sa porte et il quitte l’ecole avec seulement une matiere de dessin de passage.

Conclusion? Son avenir etait dans la peinture. Pendant trois ans, Nini Adolf a erre dans Linz sans chercher de travail. Il ne faisait que griffonner de temps en temps dans son carnet. Des annees plus tard, il affirmera que ces annees ont ete les meilleures annees de sa vie.

Peu de temps apres, Hitler se rendit a Vienne pour realiser son reve de devenir peintre. Il arrive a l’Academie des Beaux-Arts et passe le test d’admission, convaincu de son talent. Cependant, le talent est tres subjectif et le jeune artiste n’a pas ete admis, ce qui a ete tres decevant.

L’annee suivante, avec une technique plus raffinee, il reessaye mais les resultats sont encore pires, et il lui sera meme interdit de repasser le concours d’entree. Bien que le recteur eut pitie de lui et, voyant ses dessins dans lesquels les batiments abondaient et les gens se faisaient rares, il lui conseilla de s’essayer dans le domaine de l’architecture. Bien qu’Hitler n’ait pas termine ses etudes, il etait imperatif d’entrer dans l’architecture. Son avenir etait fini.

La vie boheme a Vienne

Le pauvre Addie, devaste, a decide de rester a Vienne pour eviter l’humiliation de rentrer a la maison avec la queue entre les jambes. Bien que la ville soit pour lui une « repugnante Babylone des races », il etait conscient qu’elle etait l’un des lieux les plus culturellement actifs d’Europe, et le jeune homme n’allait pas renoncer a son ambition artistique pour l’avis de quelques « juifs ». Apparemment, le futur dictateur etait convaincu que c’etait un professeur juif qui avait rejete ses travaux et des annees plus tard, pendant l’occupation militaire en Autriche, il a personnellement ordonne l’assassinat de plusieurs membres de l’Academie par les SS.

Pratiquement demuni, sa seule source de revenus etait le pelletage de la neige, le transport des valises a la gare ou la construction. Il mangeait dans des soupes populaires et dormait parfois dans la rue, mais il n’a jamais cesse de peindre. Peut-etre rencontrera-t-il un jour un artiste qui pourrait l’aider dans sa carriere, et c’est pourquoi il frequente les cafes d’artistes, ou il ne se fait jamais vraiment remarquer. On estime qu’au cours de ces annees, Adolf a realise plus de 1000 dessins, peintures et aquarelles.

Menant cette vie de boheme a Vienne, peu a peu sa chance s’est amelioree et il a meme reussi a subvenir a ses besoins pendant un temps en peignant exclusivement des tableaux et des cartes postales de la ville (curieusement, la plupart de ses clients etaient des marchands juifs). Malgre tout, son antisemitisme a grandi de facon exponentielle dans la Vienne cosmopolite et, en fait, des annees plus tard, il a reconnu que c’etait dans cette ville que sa haine des Juifs avait commence a prendre forme. Cette haine etait aussi une excuse pour eviter progressivement le service militaire car « il ne voulait pas servir aux cotes des Slaves et des Juifs ».

Vienne a du etre l’ecole la plus dure et en meme temps la plus profitable de ma vie. J’etais venu dans cette ville quand j’etais encore adolescent et j’y ai laisse un homme taciturne et serieux.

Comme on peut le voir, son travail est pratiquement tous les paysages. Et il a egalement peint des fleurs, mais il n’a jamais ete tres interesse par le portrait, bien qu’il en ait evidemment fait quelques-uns comme commandes de nourriture, y compris divers animaux de compagnie. On sait qu’Adolf etait un veritable amoureux des animaux, vegetarien et profondement tendre avec les chiots.

D’artiste a soldat

Bien qu’avec le declenchement de la Premiere Guerre mondiale en 1914, Hitler finirait par se porter volontaire et combattre sur le front occidental, jusqu’a ce qu’il soit promu caporal (il n’a pas ete promu davantage car il semble qu’il ne possedait toujours pas de competences en leadership). Certain que l’Allemagne allait perdre la guerre « a cause des juifs et des marxistes » , il decide de canaliser sa colere par la peinture. En fait, il a fait quelques dessins pour le journal de l’Armee, dont plusieurs caricatures.

Si ses premieres pieces etaient basees sur des paysages ruraux et urbains detailles, il semble que la guerre ait marque son art et il a commence a creer des ouvres plus chaotiques et insouciantes, basees sur des paysages desoles ou des ruines, et meme du materiel militaire comme des chars.

Mais lorsque l’Allemagne a ete reellement vaincue, ce fut un coup terrible pour un fanatique nationaliste comme lui. C’est la qu’a commence sa veritable haine viscerale de tout ce qui semblait semitique parce qu’il accusait les juifs allemands de trahison, ainsi que « ces rats sociaux-democrates».

Adolf decouvre son autre vocation

En tant que veteran de la guerre, il retourna a Munich et vit son pays plonge dans le chaos et la misere que la Republique de Weimar nouvellement creee tentait de controler. Des milliers de factions politiques ont cause d’enormes tensions sociales et n’importe qui pouvait prononcer un discours dans n’importe quelle brasserie. Un jour, l’ex-soldat ouvrit la bouche dans un discours exalte et laissa tout le monde sans voix. Il s’avere que le gars etait un excellent orateur. En quelques semaines, il y eut une foule grandissante pour ecouter ses harangues contre les juifs, les marxistes et les separatistes.

A ce moment-la, Hitler a decide que l’art n’etait plus une priorite. Maintenant, son truc, c’etait la politique… Et quelle arme. Il a parque la peinture pendant un moment et ne l’a reprise qu’a un niveau amateur.

L’une des decouvertes les plus surprenantes de ces dernieres annees a ete de retrouver derriere l’un de ses tableaux plusieurs dessins de personnages de Walt Disney (autre illustre antisemite) tels que divers nains et Pinocchio, signes des initiales AH.

Avant la Seconde Guerre (son grand chef-d’ouvre, pourrait-on dire), Hitler a dit a l’ambassadeur britannique Nevile Henderson : «Je suis un artiste et non un politicien. Une fois la question polonaise resolue, je veux mettre fin a ma vie d’artiste. »

En fin de compte, Hitler etait connu pour d’autres types d ‘«ouvres», mais la reconnaissance artistique tant attendue ne viendrait jamais. Nous vous laissons ici quelques-unes de ses peintures et dessins pour lesquels des milliers d’euros ont ete payes dans diverses maisons de vente aux encheres.

Previous article30 artistes, selon le cinéma
Next articleLa plupart des livres ne changeront pas votre vie